5.12.11

C'est quoi le yarnbombing?



Cela peut se traduire par bombardement de fil, graffiti de fil ou tag de fil. Les yarnbombers ou yarnstormers sont appelés "tricoteurs de guérilla".  Les aficionados Anglais ont aussi inventé la variante lexicale yarnstorming (tempête de fils en raison de la connotation négative du mot bombing. Ce mouvement est né au Etats-Unis vers 2004.  Il s'est propagé à l'Australie et l'Europe d'une manière assez discrète car il n'est pas autorisé de "taguer" ou "graffiter" une ville, même avec du fil ou de la laine! Mais ce mouvement n'a pas de problème avec les autorités car il est fait pour embellir et il est facile de décrocher les tags de laine. C'est un mouvement plutôt citadin car le but est de taguer le mobilier urbain et les arbres de la ville.
C'est une démarche individuelle pour des petits tags et, de plus en plus en groupe pour des tags de grande ampleur. Le principe est de tricoter des morceaux plutôt colorés et de les fixer un peu partout pour égayer la ville triste et impersonnelle.
Naissance du mouvement :
L'artiste qui a inventé ce mouvement et en est le chef de fil est Magda Sayeg (Américaine du Texas). Elle a débuté en 2005 alors qu'elle dirigeait un magasin de vêtements. Horrifiée par la laideur du bâtiment et de l'environnement urbain elle a tricoté une poignée de porte et un couvre-panneau routier.  Encouragés par les réactions positives des passants, elle a commencé à éclabousser de ses créations différents endroits à travers le monde, et le bombardement de fil était né.
En 2011 :
 Actuellement des artistes comme Magda Sayeg ou Olek (artiste d'origine Polonaise vivant à New-York)  font surtout des installations et des performances en collaboration avec des musées, festivals ou galeries d'art. En France le renouveau du tricot passe par le Collectif France Tricot qui revisite le tricot/crochet dans une dynamique contagieuse!
Le yarnbombing, c'est aussi une communauté internationale très présente sur le web, constituée d'individus et de petits groupes.
Magda Sayeg
Olek
Collectif France Tricot